Les belles de Halimunda – Eka Kurniawan

243fff7401af2c79f3e42aeea8c099ac

Ayant étudié à l’Inalco en section indonésienne-malaisienne, je dois avouer que le monde universitaire me manque cruellement, et particulièrement l’étude des littératures indonésienne et malaise/malaisienne. Quand j’entre dans une librairie, je passe toujours au rayon des littératures asiatiques, et je constate avec regret que cette partie est peu développée, ou alors celle-ci est surreprésentée par la littérature japonaise.

Parmi tous les livres de ce rayon, seule la couverture de ce livre – s’il se trouve à l’étagère, attire pleinement mon attention. J’ai d’ailleurs rarement vu une prostituée constituant le cœur du récit en littérature. Longtemps je me suis retenue de me le procurer. J’ai fini par craquer.

Je me suis donc plongée pendant un mois entier dans une Indonésie d’abord occupée par les colons néerlandais, puis par les Japonais et de nouveau par les Néerlandais, avant qu’elle ne devienne une nation certes indépendante mais dictatoriale qui est responsable du fameux massacre de 1965 (G30S ou Gerakan 30 September). Il s’agit d’un épisode tragique de l’histoire indonésienne et à ce jour, les responsables de ce massacre sont actuellement toujours en liberté.

Lire la suite