#JELALIS : Les Lettres chinoises – Ying Chen

Voici ma deuxième lecture dans le cadre du défi littéraire #JELALIS. N’ayant pas énormément de moyens financiers pour me procurer tous les ouvrages de Ying Chen, il a fallu faire des choix, et je me suis tournée vers les romans disponibles en livre de poche qui est un format plus accessible. J’ai alors hésité entre la mémoire de l’eau et les Lettres chinoises. Le premier narre une grand-mère ayant vécu dans une Chine en pleine mutation, le second est un échange épistolaire entre deux amoureux vivant à distance.

J’ai préféré me plonger dans un roman épistolaire pour la simple et bonne raison que j’en lis rarement, bien que j’aie eu une belle expérience avec les liaisons dangereuses de Laclos. Bref, je voulais sortir de mes prédilections livresques.

Il s’agit d’une correspondance entre deux amoureux : le fiancé du nom de Yuan s’est installé au Canada tandis que l’autre moitié, Sassa, qui est d’ailleurs la protagoniste de l’histoire, est restée dans sa ville natale en Chine.

Il s’agit également d’un échange épistolaire entre cette dernière et son amie Da Li Lire la suite

Les belles de Halimunda – Eka Kurniawan

243fff7401af2c79f3e42aeea8c099ac

Ayant étudié à l’Inalco en section indonésienne-malaisienne, je dois avouer que le monde universitaire me manque cruellement, et particulièrement l’étude des littératures indonésienne et malaise/malaisienne. Quand j’entre dans une librairie, je passe toujours au rayon des littératures asiatiques, et je constate avec regret que cette partie est peu développée, ou alors celle-ci est surreprésentée par la littérature japonaise.

Parmi tous les livres de ce rayon, seule la couverture de ce livre – s’il se trouve à l’étagère, attire pleinement mon attention. J’ai d’ailleurs rarement vu une prostituée constituant le cœur du récit en littérature. Longtemps je me suis retenue de me le procurer. J’ai fini par craquer.

Je me suis donc plongée pendant un mois entier dans une Indonésie d’abord occupée par les colons néerlandais, puis par les Japonais et de nouveau par les Néerlandais, avant qu’elle ne devienne une nation certes indépendante mais dictatoriale qui est responsable du fameux massacre de 1965 (G30S ou Gerakan 30 September). Il s’agit d’un épisode tragique de l’histoire indonésienne et à ce jour, les responsables de ce massacre sont actuellement toujours en liberté.

Lire la suite

#JELALIS : L’ingratitude – Ying Chen

51QGGZWHQEL._SX289_BO1,204,203,200_Il m’a fallu deux jours pour dévorer ce roman, mais presque deux mois pour me décider à rédiger une chronique.

J’ai choisi ce livre à cause du thème principal : la relation entre une mère toxique et sa fille. Ce choix n’est pas vraiment étonnant, vu que j’ai déjà lu et chroniqué deux romans à ce sujet. Toutefois, le dénouement de cette relation conflictuelle est différent. Dans un brillant avenir de Catherine Cusset, Marie fuit sa belle-mère mais leurs rapports finissent par s’améliorer. Dans les oreilles de Bustler de Maria Ernestam, Eva projette de tuer sa mère dès l’âge de sept ans et l’accomplit dix ans après.

Qu’en est-il de l’ingratitude ? Lire la suite

Rendez-vous illustré #Hiver 2018

Le froid hivernal a enfin quitté le territoire français. Je peux donc poster cet article qui présente mes chouettes lectures illustrées hivernales de cette année (que j’ai pu découvrir grâce au club Comic Whales et à la médiathèque de mon quartier !).

images (1)

Les jours sucrés. – Loïc Clément et Anne Montel. éd. Dargaud (2016). 5/5

Une Parisienne dans l’âme qui retourne dans son village natal Lire la suite

Rendez-vous illustré 2/2 #Automne2017

Avec deux mois de retard, je vous présente enfin la suite du rendez-vous illustré de l’automne 2017 ! (Rassurez-vous, celui de l’hiver 2018 est déjà prêt à la publication !).

J’ai participé au Pumpkin Autumn Challenge.

Je n’ai validé qu’un menu sur deux.

Hélas. Mais n’a-t-on jamais dit que l’importance est d’avoir participé ? Et surtout, d’avoir eu la chair de poule ? C’était un challenge très original. Outre Wytches, La dame de la chambre close et Billy Brouillard (voir mon avis ici), j’ai dévoré une adaptation d’un épisode homérique…

couv70996226L’Iliade. La pomme de la discorde. tome 1. – Clotilde Bruneau et Pierre Taranzano. éd. Glénat (2016). 5/5

Le premier tome de la saga homérique en bande-dessinée, L’Iliade, retrace les célèbres épisodes, l’origine de la guerre de Troie entre autres.

Il s’agit d’une très bonne introduction, sans grande difficulté (contrairement à la version originale pour ma part), à la mythologie grecque. J’ai adoré (re)découvrir la plume d’Homère sous ce format.

 

Lire la suite

Rendez-vous illustré 1/2 #Automne2017

Sans titre 1

Day 4. Je ne suis pas allée jusqu’au bout du Inktober.

C’est par la frustration croissante de n’avoir publié aucune chronique sur ce blog et par mon blocage dans la rédaction que je décide d’ouvrir un rendez-vous illustré saisonnier. Je présenterai entre autres mes différentes lectures de livres illustrés (bande dessinée, comics, manga…) effectuées durant toute une saison. L’automne a été une période à la fois assez troublante (changement de rythme de vie, de nombreuses difficultés confrontées) et enrichissante (lecture, découverte, mais surtout les sorties culturelles). Bref, une période de renaissance de mon être.

Ce rendez-vous illustré, étant particulièrement conséquent, se fera en deux articles. Le premier portera sur le club de Comic Whales, le second (qui se sera publié une semaine après) portera sur le Pumpkin Autumn Challenge, les nouveautés illustrées et la reprise des mangas.

J’ai intégré le club de Comic Whales dès septembre.

Je suis toujours ravie des thèmes et des livres suggérés de ce club. Je n’avais nulle idée des comics, et encore moins des super-héroïnes. Je n’aurais sans doute jamais touché à des histoires d’horreur. Et encore moins à la vulgarisation scientifique, et pourtant très accessible. J’ai pris mon courage à deux mains, et décidé de refaire ma culture générale.

Lire la suite

Les Oreilles de Buster – Maria Ernestam

les-oreilles-de-busterAuteure : Maria Ernestam

Actes Sud, collection Babel (2013)

Traduction : Esther Sermage

ISBN : 9782330014452

Quatrième de couverture :

« J’avais sept ans quand j’ai décidé de tuer ma mère. Et dix-sept ans quand j’ai finalement mis mon projet à exécution. » C’est ainsi que commence le journal intime d’Eva, qui mène une vie bien réglée entre Sven, quelques amies, des enfants et petits-enfants, une vieille dame acariâtre dont elle s’occupe, et ses rosiers qu’elle choie.

Depuis que sa petite-fille préférée lui a offert un carnet vierge pour ses cinquante-six ans, Eva écrit la nuit, dans l’atmosphère feutrée de la maison endormie. Enfant délaissée et humiliée par une mère fantasque et égoïste, elle a appris tôt à se débrouiller toute seule. Comme avec Buster, le terrible chien des voisins, dont il a fallu qu’elle s’occupe pour qu’il cesse de l’effrayer…

Les souvenirs douloureux d’Eva, narrés avec une ironie mordante, mêlent candeur et perversion au fil d’un récit plein de rebondissements qui s’avère une émouvante variation sur la difficulté de combattre les démons du passé.

Lire la suite

Un brillant avenir – Catherine Cusset

un-brillant-avenir Auteure : Catherine Cusset

Gallimard (2008)

ISBN : 9782070121984

Quatrième de couverture :

Elena, une jeune Roumaine née en Bessarabie et ballottée par l’Histoire, rencontre à un bal en 1958 un homme dont elle tombe passionnément amoureuse. Il est juif, et ses parents s’opposent au mariage. Elena finit par épouser Jacob et par réaliser son rêve : quitter la Roumanie communiste et antisémite de Ceauescu. Émigrer aux États-Unis.

Elle devient américaine, et se fait appeler Helen. Elle a rompu avec le passé, mais l’avenir n’est plus un rêve. Helen est maintenant confrontée à une réalité qui lui échappe : la maladie et la dépression de son mari ; l’indépendance de ce fils à qui elle a tout sacrifié, et qui épouse une Française malgré l’opposition de ses parents.

Cette jeune femme égoïste, arrogante, imbue d’un sentiment de supériorité presque national, Helen ne l’aime pas. Cette belle-mère dont le silence recèle une hostilité croissante, Marie en a peur. Pourtant, entre ces deux femmes que tout oppose – leur origine, leurs valeurs et leur attachement au même homme –, quelque chose grandit qui ressemble à de l’amour.

Lire la suite