#JELALIS : Les Lettres chinoises – Ying Chen

Voici ma deuxième lecture dans le cadre du défi littéraire #JELALIS. N’ayant pas énormément de moyens financiers pour me procurer tous les ouvrages de Ying Chen, il a fallu faire des choix, et je me suis tournée vers les romans disponibles en livre de poche qui est un format plus accessible. J’ai alors hésité entre la mémoire de l’eau et les Lettres chinoises. Le premier narre une grand-mère ayant vécu dans une Chine en pleine mutation, le second est un échange épistolaire entre deux amoureux vivant à distance.

J’ai préféré me plonger dans un roman épistolaire pour la simple et bonne raison que j’en lis rarement, bien que j’aie eu une belle expérience avec les liaisons dangereuses de Laclos. Bref, je voulais sortir de mes prédilections livresques.

Il s’agit d’une correspondance entre deux amoureux : le fiancé du nom de Yuan s’est installé au Canada tandis que l’autre moitié, Sassa, qui est d’ailleurs la protagoniste de l’histoire, est restée dans sa ville natale en Chine.

Il s’agit également d’un échange épistolaire entre cette dernière et son amie Da Li Lire la suite

#JELALIS : L’ingratitude – Ying Chen

51QGGZWHQEL._SX289_BO1,204,203,200_Il m’a fallu deux jours pour dévorer ce roman, mais presque deux mois pour me décider à rédiger une chronique.

J’ai choisi ce livre à cause du thème principal : la relation entre une mère toxique et sa fille. Ce choix n’est pas vraiment étonnant, vu que j’ai déjà lu et chroniqué deux romans à ce sujet. Toutefois, le dénouement de cette relation conflictuelle est différent. Dans un brillant avenir de Catherine Cusset, Marie fuit sa belle-mère mais leurs rapports finissent par s’améliorer. Dans les oreilles de Bustler de Maria Ernestam, Eva projette de tuer sa mère dès l’âge de sept ans et l’accomplit dix ans après.

Qu’en est-il de l’ingratitude ? Lire la suite

#JELALIS : Présentation du défi et choix de l’autrice.

Deux articles d’affilés mentionnant le défi littéraire #jelalis, et toujours pas d’article explicatif, il était temps !

Ce projet est à l’initiative de l’association Le Deuxième Texte et des partenaires. Il a pour but de mettre en lumière les femmes de lettres à travers un défi littéraire : choisir une autrice francophone, nous documenter et publier des posts autour d’elle et de ses oeuvres sur plusieurs formats et sur la/les plateforme(s) de notre choix : biographie, portrait, chroniques/avis de lecture, photos, vidéos, selfies… Pour ma part, je monopoliserai mes réseaux sociaux avec le hashtag #jelalis.

Le site dédié à ce défi littéraire a, à ce jour, recensé 289 autrices choisies par les internautes, dont 196 dans le domaine public et notons que certaines d’entre elles n’écrivent pas initialement en français. Dans cette liste, je constate malheureusement une très faible présence d’autrices francophones de couleur, Lire la suite